Au fil de l'eau

L’échappée belle aux Cameron Highlands

Bonjour à toi, vaillant lecteur !

Nous t’avions quitté à Penang Island et te retrouvons aux Cameron Highlands !

Les Cameron, comme les appellent les habitués, sont un des must-see en Malaisie. Il s’agit d’une station climatique située à 1400 mètres d’altitude. Principalement connues pour leurs plantations de thé qui sculptent les montagnes, les Cameron Highlands sont un îlot de nature et de fraîcheur au cœur de la Malaisie, et cela fait beaucoup de bien. Les températures de presque 40°C sur Penang chutent aux environs des 20°C : on respire !

Les fermes de fraises

Aussi improbable que cela puisse paraître, les Cameron Highlands sont réputées pour leurs cultures de fraises en hydroponie (donc hors sol). Il s’agissait donc d’un passage obligé (enfin plus pour moi que pour Léo, qui y est allergique), car je ne résiste pas à l’idée de goûter des fraises en Malaisie ET en mars (y’a plus de saisons, ma bonne dame). Nous visiterons deux fermes de fraises, très différentes l’une de l’autre. Mention spéciale pour la glace de fraise au réel goût de fraise dégustée sur place !

_MG_2100
Nom nom nom, je confirme : elles étaient super bonnes !

Les plantations de thé

Les Cameron sont réputées pour leurs plantations de thé. Et nous sommes donc allés les visiter, comme il se doit !

Nous commençâmes par un petit trek dans la jungle, avant de déboucher sur les plantations de Cameron Valley. Je n’avais jamais réellement vu de plantations de thé : ce sont en fait des bosquets qui sculptent les flancs de montagne ; bosquets eux-mêmes sillonnés par de petits sentiers pour laisser la place aux agriculteurs. Très plaisant. Pour saisir la beauté de la chose, on s’est amusés à nous servir de notre nouveau joujou : le drone !!

created by dji camera
Les bosquets de thé, vus de haut ! (ce sont les vraies couleurs !)
DSC02923
Un panorama traditionnel avec mon appareil photo. Comme quoi, ça n’est pas encore passé de mode, ces outils-là.
created by dji camera
Et une autre vue aérienne de ce paysage unique.

Nous ne dégusterons pas de thé à cette première plantation, mais le ferons le lendemain, à la plantation Boh.

Celle-ci est particulièrement impressionnante, d’autant plus que ce sont les thés Boh que l’on retrouve dans tous les supermarchés du pays ! En voyant la Maison Boh, juchée en apesanteur avec vue sur les plantations, nous ne résistons pas à l’appel de la dégustation de thé.

_MG_2281
Devant une telle vue, nous sommes des êtres de peu de volonté.

Au final, rien d’exceptionnel dans le sachet de thé qu’on nous met à infuser… Du Lipton +, quoi. Pas fameux, mais la vue, elle, vaut tout les thés Mariages Frères du monde ! Et le scone (héritage britannique oblige), lui, fait bien plaisir, d’autant plus qu’on s’est levés pour voir un sublime lever de soleil ce matin ! D’ailleurs, il faut qu’on t’explique… Levés de bonne heure, et motivés comme jamais, nous enfourchons notre motocyclette pour voir ce fameux lever de soleil sur les plantations. Mais catastrophe : la brume est au rendez-vous et ne souhaite pas descendre assez vite pour nous laisser admirer les premières lueurs du jour. Qu’à cela ne tienne, nous avons LA solution, et nous envoyons donc notre drone en éclaireur (c’est le cas de le dire). On te montre :

DSC02935
J’ai nommé : l’Homme et la brume. J’adore cette photo !

created by dji camera
Et Ta-daaaa ! ça nous a donné un petit sentiment de toute puissance, on avoue.

_MG_2208
Plus tard, la brume commence à se dissiper et à créer une ambiance magique.

created by dji camera
Un moment comme ça, où tu te dis que la vie est belle.

DSC02963
Un peu plus loin, je ne te cache pas que la vie/ la vue est toujours belle !

L’histoire de fouuuuuuuu

Il y a un truc qu’il faut qu’on vous raconte !!! Léo a accepté sa première mission de photographe, excusez-nous du peu !  Alors que nous étions tranquillement attablés dans un café, Siva, le gérant du café, nous demande si nous sommes des photographes professionnels. « Que nenni », répond Léo, tandis que je précise aussitôt que mon keum adore prendre des photos. Siva se penche au-dessus de nous pour regarder sur l’ordinateur (nous étions justement en train de trier nos photos, avec le drone posé sur la table, pour en transférer le précieux contenu), et Léo consent à lui montrer ses photos. Notre curieux interlocuteur nous demande en particulier si nous avons des photos des villes des Cameron Highlands et nous en dit un peu plus : il prépare un site internet, et n’a pas le temps d’aller lui-même prendre de photos des environs.

Et… nous voici donc « engagés » pour prendre des photos des environs urbains (et non pas des beaux paysages), afin que le prochain visiteur du site ait une idée de ce à quoi ressemble la station. En contrepartie, Siva nous offre la location du scooter, une nuit dans un joli hôtel (salle de bain privée, et petite vue sur jardin fleuri, rendez-vous compte !), et le couvert quand nous passons par son café. Nous n’y sommes pas systématiquement allés, pour ne pas abuser de sa gentillesse, mais avons tout de même grandement apprécié les possibilités offertes par cette rencontre improbable !

_MG_2161
Un exemple de photo faite pour Siva, des environs de la ville où nous logions.

Nous fîmes les photos demandées, Siva en a eu l’air satisfait, et nous étions tous contents de ce petit job inespérés ! Nous ne manquerons pas de vous mettre en ligne le site pour que vous puissiez apprécier notre travail (enfin… celui de Léo !), quand Siva l’aura mis en ligne ! Et merci à notre petit drone, qui commence déjà à se rentabiliser tout seul, sans qu’on ne lui demande rien.

created by dji camera
Coucou ! On s’entraîne consciencieusement à faire voler la bête.

La nature, la surprise, l’aventure photographique, le thé… C’était très sympathique ce petit séjour ! Après tant de fraîcheur, il nous fallait bien retourner dans la torpeur, en nous rendant à Kuala Lumpur…

Ce sera le prochain épisode de nos trépidantes aventures!

Plein de bisous,

Clémence

_MG_2146

PS : j’ai fait un henné ! Ce n’est pas une information capitale, mais moi je trouvais ça joli.

PPS : Voici, non sans une mini fierté, notre premier montage vidéo réalisé grâce au drone. J’aurais mis ça tout en haut de l’article si la vidéo avait une qualité d’image satisfaisante. Ce n’est pas le cas. On a encore quelques réglages à faire !

 

1 réflexion au sujet de “L’échappée belle aux Cameron Highlands”

  1. Après le kouign aman, les fraises de Plougastel… et ici, des agriculteurs essaient de faire pousser du thé vert… C’est ce qu’on appelle la mondialisation ? En tout cas, ces paysages de champs de théiers sont très paisibles et donnent envie d’y séjourner. Bravo pour ton premier travail de photographe professionnel Léo ! Je découvre que le henné est également pratiqué en Malaisie… tradition musulmane ? Bonne suite malaise. Bises. Papa, Dom

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.