Au fil de l'eau

Hanoï, on t’aime…

… Et on t’a tout de suite aimé.

Nous sommes arrivés de nuit, et tes rues résonnaient de convivialité et de rires. De groupes de jeunes Vietnamiens dans les parcs aux terrasses des cafés bondées en ce soir de match, nous avons tout de suite savouré ta vie. Hanoï, tu es grouillante, tu es vivante, tu es un véritable shot d’adrénaline. Les gens se rassemblent chez toi. Ils parlent, ils boivent, ils mangent, ils se font couper les cheveux dans tes rues, partout et à toute heure.

_MG_1250
Le trafic si propre à Hanoï

Mais tu sais aussi te faire douce et paisible, quand on se faufile dans un de tes innombrables cafés. Chaque café a sa personnalité, son ambiance, son histoire à raconter. Je pense en premier au fameux Café Nola, et ses parapluies multicolores au-dessus des terrasses en forme de jungle. C’était d’ailleurs le café préféré de Lara. Mais aussi à The Rows, ce café caché en cour arrière d’un magasin de vêtements, si grand, si neuf, avec sa fresque murale magique. Ou encore au Tranquil Books and Coffee, briques et bibliothèque, piano bar et canapés. Mais il y avait aussi, par exemple, the Note Coffee, dont la décoration était faite entièrement de post-its ! Tu nous as permis de nous ressourcer, tu nous as permis de nous poser, et de ralentir le rythme. tu nous as fait beaucoup de bien.

DSC02048
La jungle et les parapluies du café Nola
DSC02628
Un café branché pour nous tout seul : The Rows
IMAG1560_2
Le bien nommé Note Coffee
DSC02610
Tranquil Books and Coffee : j’ai adoré ! hihi

On a aimé tes stands de street food, tes sinh to (smoothies), tes rues commerçantes à thèmes. On a aimé arpenter tes rues sans but, et nous laisser surprendre. Nous avons aimé prendre le temps, et dans une ville, c’est la première fois que ça nous a fait ça. On s’est imaginer habiter chez toi, même, c’est dire !

_MG_1217
Déambuler sans but : un luxe que l’on apprécie.
_MG_1263
Surprise à un coin de rue : assister à la confection des nouilles à base d’œuf ! Evidemment, on s’arrête.

Tu as un goût de reviens-y, et d’ailleurs, ça tombe bien, on est venu te voir, et revenus, encore et encore. D’abord, tu nous as ouvert la voie au Vietnam. C’est par toi que nous nous y sommes tout de suite sentis bien.

Ensuite, entre deux boucles de scooter, il était tout naturel que nous revenions te voir. Entre le Nord montagneux et l’Est aquatique, il nous fallait bien déguster un bun cha et nous ressourcer dans un de tes cafés. T’étais quand même moins drôle pendant le Têt, mais heureusement, nous savions que nous allions revenir une dernière fois pour profiter de ta générosité avant de partir vers d’autres aventures. La troisième et dernière fois qu’on t’a retrouvée, on était un peu comme à la maison.

DSC01991
Le bun cha, notre passion : de délicieuses croquettes de porc à la citronnelle grillées, plongées dans un bouillon savoureux. Les vermicelles viendront s’y plonger et s’imprégner des saveurs, puis on rajoute salade et herbes aromatiques à volonté et on savouuurrrre !
DSC02624
Notre découverte du dernier soir : les banh cuon : une crêpe à base de farine de riz garnie de viande de porc haché et de champignons noirs. Aussi bon que non appétissant :p On vous montre bientôt ça en vidéo !

Hanoï, tu as tes propres codes. On a même dû élaborer une stratégie de survie pour traverser tes routes : ne pas regarder du côté des scooters et faire confiance à sa bonne étoile. Comme le dit si bien Léo : « ce sont eux qui ont les freins, pas nous ». Excessif ? Réaliste, car le piéton n’a jamais la priorité et  nous ne traverserions jamais si nous attendions que l’on nous laisse passer.

Parlons aussi de cette voie ferrée, lieu de vie insolite mais incontournable de la capitale !

_MG_1158

Mention spéciale pour la Maison Marou, où nous avons passé des après-midi entières… J’ai adoré voir le labo de pâtisserie, me délecter de ce délicieux chocolat (vraiment ! les cabosses de cacao viennent du Vietnam, tout y est fait sur place), et des pâtisseries de haut vol qui y sont proposées. Tu peux goûter ce chocolat en commandant sur leur site, si tu veux ! Ma copine Aurélie y avait en effet effectué un stage l’an passé à Ho Chi Minh, et c’est grâce à elle que j’avais fait de cette chocolaterie un passage obligé. Grand bien nous en a pris car on a eu la chance de rencontrer Stéphanie, qui a ouvert les Maisons Marou et qui gère la pâtisserie. Discussions passionnantes et partage lors d’un dîner indien : c’était génial ! Aurélie et Steph, si vous passez par là : merci !

DSC02008
Imaginez un peu le BONHEUR en regardant d’où je vous écrivais des articles !!

On gardera un souvenir inoubliable du Nord du Vietnam, et franchement Hanoï, tu n’y es pas pour rien (litote).

DSC02023
Parce qu’en fin de compte, c’était un peu magique entre toi et nous.

Et à toi, cher lecteur, déjà MERCI de toujours nous lire ! Je te dis à très vite, on se retrouvera en Malaisie pour notre aventure suivante. Et en attendant, très vite, tu auras un petit article dans Rêver pour le reste des photos de notre capitale chérie.

Bisous,

Clémence

PS : Après les dépenses surprise du Cambodge, le Vietnam nous a permis de faire de bonnes économies. Il s’agit de loin du pays le moins cher depuis le début de notre voyage… Du coup pour fêter ça, on s’est offert un drone hahaha !

PPS : Léo a perdu ses lunettes de soleil et son tour de cou depuis la dernière fois : on ne perd pas la main !

PPPS : Lara m’avait dit, quand je lui parlais de notre séjour au Vietnam : « franchement, si j’étais vous, je m’installerais à Hanoï et je me ferais des petits week-ends autour, tellement c’est bien ! ». On n’est pas si loin d’avoir fait ça !

1 réflexion au sujet de “Hanoï, on t’aime…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.