Au fil de l'eau, Rêver

Ayutthaya, la ville-Histoire

Coucou ! Tu n’avais rien de prévu aujourd’hui ? Ça tombe bien, on t’emmène à Ayutthaya !

Ayutthaya est l’ancienne capitale de Thaïlande. Détruite en 1767 par l’armée birmane (ce qui explique les nombreuses représentations de Bouddha décapitées…), elle perd son rôle au profit de la nouvelle capitale, Bangkok. Située au Nord de Bangkok, elle abrite un nombre incroyable de temples et de ruines de temples : il s’agit véritablement d’un musée à ciel ouvert.  C’est la raison pour laquelle son parc historique est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Ce qui est chouette, c’est qu’on a loué des vélos et qu’en une journée, on a pu y voir une dizaine de temples, avant de prendre le train de nuit pour Chiang Mai. Quelques images valent mieux que mille mots pour que vous vous rendiez compte de la grandeur d’Ayutthaya. Les voici :

_MG_9136
Deux pagodes.
_MG_9143
Le fameux Bouddha pris dans les racines du non moins fameux arbre d’Ayutthaya. Le saviez-vous ? Il n’est pas éthique de se faire prendre en photo avec la tête au-dessus de celle de Bouddha. Ainsi, vous trouverez inévitablement une ribambelle de touristes accroupis devant cette statue, pour se faire immortaliser de façon convenable !
_MG_9153
Des ruines.
_MG_9157
Ne remettez pas en cause la verticalité du photographe mais plutôt celle des bâtiments !
_MG_9164
« Wouaw ». Enfin nous, c’est ce qu’on s’est dit !
_MG_9196
Deux autres pagodes.
_MG_9212
Mon préféré ! Il détonne par sa structure et sa couleur, au milieu de toutes ces briques!
_MG_9266
Des bébé pagodes.
_MG_9312
Trois pagodes.
_MG_9327
Des ruines et une pagode.
_MG_9370
Trois pagodes, mais au coucher de soleil !

Une petite anecdote pour finir : pour déjeuner, nous essayons, comme à notre habitude, de nous éloigner du tumulte de la ville. Nos vélos nous mènent le long d’une grande route avec des rizières d’un côté et d’authentiques demeures thaï de l’autre. Comprenez par là : peuplées d’enfants qui jouent, devant lesquelles les déchets s’amoncellent malheureusement, et où sont garés des scooters dont la viabilité dépasse l’entendement. Au milieu de ces demeures, un minuscule restaurant, composé d’un poste de cuisine et de deux bancs qui donnent sur un mignon petit lac… Lac où les habitants du village jettent en fait tous leurs déchets.
Nous nous arrêtons. La dame ne parle pas anglais, nous ne parlons pas thaï. Encore mieux ! Quelle meilleure garantie d’un repas authentique ?

Nous commandons notre valeur sûre, celle qui ne nous déçoit jamais, et surtout, qui est universellement comprise par les Thaïlandais : un Pad thai bien sûr ! Dont je suis la conception avec attention, comme souvent…

_MG_9220

Nous essayerons de communiquer non verbalement avec la cuisinière, qui rit facilement aux éclats, et observerons, fascinés pendant près d’une heure, le ballet des scooters qui viennent y chercher des plats à emporter. Au moment de repartir, la petite dame me prend le visage entre les mains et me colle un baiser sur chaque joue… avant de me prendre dans ses bras !

Nous faisons donc cette photo ensemble…

IMG_9225

C’est une scène surprenante, qui se reproduira de manières plus ou moins intense les jours suivants : tantôt, une Thaï me pincera gentiment la joue, tantôt une autre cuisinière me demandera d’écrire mon nom sur Facebook pour m’ajouter (puis me mettra son Wi-Fi personnel sur le téléphone pour bien s’assurer que j’accepte son invitation instantanément)… Autant de démonstration d’affection, bien éloignées de l’image qui est parfois véhiculée de Thaïlandais distants et dont la bonne humeur aurait été érodée par le tourisme de masse !

A très vite, pour vous raconter Chiang Mai, puis le fameux Mae Hong Son loop que nous venons de terminer !

J’espère qu’Ayutthaya vous aura plue autant qu’à nous !

Bisou.

Clémence

1 réflexion au sujet de “Ayutthaya, la ville-Histoire”

  1. Ces photos superbes donnent l’ampleur, la majesté du site et une mesure du génie des hommes, voire leur démesure… Un passé qui semble nous parler aujourd’hui. Et puis en contre-point cette belle photo de toi, Clémence, et de cette dame au sourire à peine esquissé, peut-être un rien espiègle. Tous les ingrédients d’un voyage sont là. Bonne suite sur la route. Papa, Dom

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.